Actif conseil immobilier
Publié le - 579 aff. -

Optimiser l’isolation thermique de son habitat : par l’intérieur ou par l’extérieur ?

Isoler son habitat des variations extrêmes de température en été et en hiver, c’est possible grâce à la mise en œuvre de travaux d’isolation thermique. Ceux-ci ont pour objectif de supprimer les ponts thermiques, conducteurs de température et responsables de la déperdition de chaleur en hiver. Les murs conservent alors leur paroi froide, ce qui augmente les dépenses en chauffage de l’habitat. En effet, en faisant réaliser ce type de travaux, le bâti conserve une température constante en toutes saisons. Il existe deux procédés d’isolation : celle par l’extérieur et celle par l’intérieur. Lequel choisir ?

L’isolation par l’extérieur

L’ITE ou isolation thermique par l’extérieur a pour avantage la pose de matériaux extrêmement performants tels que l’aérogel, la laine de roche, le graphité et le polystyrène entre autres. Il s’agit d’isolants appréciés pour leur durabilité et pour leur résistance thermique. En effet, le confort au sein de l’ensemble de l’habitat est garanti. Par ailleurs, l’isolation porte sur tout le bâti : l’enveloppe isolante redonne un coup de neuf à la façade grâce à la finition appliquée. L’ITE a également pour atout la conservation de la surface habitable, puisque la pose des isolants se fera de l’extérieur. Ainsi, les habitants du logement pour continuer à l’occuper pendant toute la durée des travaux. Un bémol cependant : un coût relativement élevé en raison de la complexité des travaux, notamment dans le cas où ceux-ci font appel à la mise en place de nacelles élévatrices et d’échafaudages pour les zones difficiles d’accès. Plus d’informations sur www. harmonie.fr.

L’isolation par l’intérieur

L’ITI ou isolation thermique par l’intérieur en revanche se fait pièce par pièce. Il est donc possible de choisir la pièce à isoler selon ses besoins. Dans ce cas, le confort thermique obtenu en toutes saisons de s’appliquera pas sur l’ensemble du bâti. De plus, la surface habitable sera diminuée par rapport à l’épaisseur du matériau isolant. Un des avantages de l’ITI toutefois : un coût moins onéreux que l’ITE.